Le français, une langue internationale

Actualités / Le français, une langue internationale

Selon la synthèse 2018 de l’Observatoire de la langue française1, le français est actuellement la cinquième langue la plus parlée sur la planète, après le mandarin, l’anglais, l’espagnol et l’arabe. L’Organisation internationale de la francophonie (OIF) estime même que notre langue pourrait être la plus parlée dans le monde d’ici 2050, grâce à la démographie croissante de l’Afrique, où se trouvent 59 % des locuteurs quotidiens du français.

Le français est parlé sur les cinq continents. Cette langue de communication internationale est la plus largement apprise, après l’anglais, par plus de 50 millions de personnes. Elle compte désormais 300 millions de locuteurs sur la planète (+ 10 % de progression par rapport à 2014).

Le français : une langue vivante puissante

Langue des philosophes des lumières et des grands scientifiques, le français est une langue analytique qui permet de structurer une pensée et de confronter des idées. Il est, par essence, propice à l’émergence de l’esprit critique et sa vivacité culturelle n’est pas en reste. Les pièces de théâtre en français jouissent d’une belle renommée à travers le monde, tout comme le cinéma hexagonal et l’intarissable répertoire de la chanson française. L’attractivité du français est telle qu’il s’agit de la deuxième langue étrangère la plus enseignée au monde après l’anglais (sur tous les continents). Son apprentissage est assuré par les réseaux d’écoles françaises à l’étranger et l’enseignement du Français langue étrangère (FLE). Les apprenants peuvent aussi compter sur les ressources disponibles en ligne, comme le logiciel de correction et d’aide à la rédaction Le Robert, par exemple. L’apprentissage de la langue française peut ouvrir bien des portes puisque la France est la cinquième puissance commerciale au monde, tous secteurs confondus. Langue choisie par nombre de multinationales, le français est, plus généralement, la troisième langue la plus utilisée dans le milieu des affaires.

Le français : une langue internationale prisée

Résolument internationale, la langue française est la troisième sur internet après l’anglais et l’allemand (devant l’espagnol). Elle est aussi la deuxième langue la plus utilisée dans les médias d’information, notamment sur RFI, France 24 et TV5. Car le français s’exporte bien ! La francophonie est constituée de 68 états et gouvernements et la France dispose du plus vaste réseau d’établissements culturels à l’étranger (où sont dispensés des cours de français à plus de 750 000 personnes). La maîtrise du français facilite, par ailleurs, l’apprentissage des autres langues latines, telles que l’espagnol, l’italien, le portugais ou le roumain.
Le Petit Robert et Le Grand Robert retracent d’ailleurs l’origine des mots français dans lesquels ces langues plongent leurs racines. Langue de la diplomatie et des relations internationales, le français est indispensable lorsque l’on souhaite entreprendre une carrière à l’Organisation du traité de l’Atlantique nord, au Comité international olympique, au Comité international de la Croix-Rouge, à l’Organisation des Nations unies ou à l’Unesco. C’est l’une des langues officielles de la plupart des organisations internationales.

Le français : une langue synonyme d’opportunités professionnelles

Pays le plus visité au monde, avec 70 millions de visiteurs annuels, la France jouit d’un système éducatif reconnu et apprécié par de nombreux pays (francophones ou non). Afin de faciliter les échanges économiques avec la métropole, les entreprises étrangères ne rechignent donc pas à faire appel à une main-d’œuvre qualifiée qui maîtrise le français (en complément de la langue d’origine de la société). Mais la grande employabilité des francophones séduit majoritairement les entreprises implantées dans des pays qui le sont aussi, jusqu’au Canada et en Afrique. La maîtrise du français est aussi un atout pour trouver du travail en Nouvelle-Calédonie, sur les îles francophones des Caraïbes ou celles de l’Océan indien. Notre langue doit beaucoup au nomadisme de ses locuteurs ! Riche et complexe, elle ne livre pas facilement ses secrets. Les fautes d’orthographe et les erreurs de syntaxe sont souvent la hantise des francophones eux-mêmes. Pour perfectionner leur usage de la langue et ne pas commettre d’impairs dans leurs communications professionnelles, ils se plongent alors volontiers dans les dictionnaires et sont de plus en plus nombreux à utiliser un correcteur.

Pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, le français est la langue la plus apprise par les étudiants du monde entier, juste après l’anglais. De Saint-Pierre et Miquelon à l’Afrique, du Québec aux confins du pacifique, notre langue est partout présente et sa mobilité est une force.

- Référence

1- La synthèse 2018 de La langue française dans le monde est portée par L’Organisation internationale de la fran-cophonie (OIF).

Vous aimerez aussi

« Désolé, j’ai oublié de me relire ! » … et autres affronts faits à l’orthographe

Certains d’entre nous ont pris la fâcheuse habitude d’envoyer des e-mails sans les relire. Si les conséquences sont minimes lorsque ces derniers sont adressés à un cousin ou à un conjoint…

Lire la suite

Jargonnons s’il le faut, mais employons les mots justes

Si certains mots à la mode ont trouvé une place dans le dictionnaire, nombre de néologismes n’ont, en revanche, toujours rien à y faire. Inappropriés, mal traduits ou même détournés de leur sens initial…

Lire la suite

Petite histoire des formules de politesse

De « Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée » à « Bien cordialement », les formules de politesse ont évolué avec le temps et la technologie.

Lire la suite

les produits Le Robert vous intéressent ?